ALGER – L’Agence du service géologique de l’Algérie (ASGA) a participé, du 8 au 10 mars en cours, à la rencontre annuelle de l’Association Canadienne des prospecteurs et entrepreneurs miniers (PDAC), a-t-elle indiqué jeudi dans un communiqué.

La participation de l’ASGA à cette rencontre, tenue en mode virtuel, en raison de la pandémie de la Covid-19, rentre dans le cadre, du développement de ses activités, a expliqué la même source. Regroupant les plus importantes sociétés minières, laboratoires et entreprises d’ingénierie minière et d’équipements miniers, cette rencontre est une occasion très attendue par toutes les entreprises minières et services géologiques pour mettre à jour leurs connaissances et s’informer des nouveautés du secteur, ajoute le communiqué.

L’ASGA a participé à plusieurs conférences relatives au développement des géosciences, des énergies vertes et à des rencontres virtuelles en B2B avec des partenaires canadiens sur des thématiques très variées cadrant avec ses prérogatives et la stratégie du ministère de tutelle favorisant l’utilisation des technologies nouvelles, telles les techniques de l’imagerie multi-et hyperspectrale, techniques d’analyses de laboratoires, instrumentation géophysique et utilisation des drones dans l’exploration. Ce genre de rencontres “fructueuses” permettent aux ingénieurs et aux managers d’actualiser leurs connaissances, de confronter leurs idées et de connaitre les innovations faites à travers le monde par différents acteurs du secteur des mines, explique l’ASGA.