fr drapeau ar


ASGA
Séminaire Géosites

-----------------------------

Bulletin Signalétique n°02/2017

lire la suite

Pour toute demande
d' achat de cartes et d’ouvrages, le service vente est à votre entière disposition:

.: Abonnez-vous
.: Derniers bulletins
.: Contactez-nous

.: Messagerie professionnelle  de l'Agence >>

DIVISION RESSOURCES MINERALES  

 

    CADRE GEOLOGIQUE ET POTENTIEL MINERAL DE L’ALGERIE

 

  • Cadre géologique et structural

 

De par sa position dans la partie nord ouest de l’Afrique, l’Algérie montre les caractéristiques géologiques et structurales du continent africain et du sud de l'Europe (pourtour méditerranéen).

Elle est constituée de plusieurs méga-structures géologiques représentées par : 

  • le domaine tellien, faisant partie de la chaîne alpine, et ses avant-pays,
  • la plateforme saharienne et les bassins sédimentaires,
  • le socle archéen et protérozoïque du Hoggar,
  • le socle éburnéen représenté par le massif Eglab faisant partie du craton Ouest africain,
  • la chaîne hercynienne de l'Ougarta avec les boutonnières protérozoïques de Sebkha El Mellah, Damrane, Guettara- Bet Touaris et plus au Nord Boukais et Thenia Zerga.

Le domaine alpin est accolé au domaine Africain (la plate forme Saharienne) par l'intermédiaire d’un accident majeur, décrochant dextre dénommé "Accident Sud atlasique". Cet accident est formé par un ensemble de petites failles en échelons orientées suivant la direction NE.

I-1. Nord de l’Algérie

Sur ce le territoire, on démembre les domaines structuraux  suivants :

::. Le domaine tellien, limité au Sud par les avants pays africains, comprend trois domaines :

  • Le domaine interne caractérisé par des formations cristallophylliennes et sédi­mentaires peu ou pas métamorphisées et leur couverture ou Dorsale Kabyle.
  • Le domaine des flyschs mauritanien - massylien
  • Le domaine externe tello-rifain (le sillon tellien) constitué par un empilement de nappes chevauchantes vers le Sud et sur les avants pays, d’âges crétacé à paléogène.

::. Les avants pays para-autochtones et autochtones

Ils bordent au Sud le domaine tellien et sont constitués par des séries sédimentaires épais­ses d’âge mésozoïque. Les formations carbonatées, souvent dolomitiques, sont largement développées. Elles constituent des môles rigides qui ont plus ou moins résisté aux compressions alpines.  Ce sont communément des zones des Hauts plateaux et de l’Atlas saharien. 

La zone nord est caractérisée par une activité magmatique survenue entre le Miocène inférieur (Burdigalien) et le Miocène moyen (au Langhien), avec mise en place  des complexes volcano-plutoniques à tendance calco-alcaline (Cap de fer Edough, Cap Bougaroun, El Aouana, Oued Amizour, M’Sirda, etc.) représentés par au moins 14 boutonnières le long du littoral Méditerranéen ;

 

image rm

page précédente | page suivante

 

www.asga.dz